"Vipère au poing" de Hervé Bazin

Monday, October 16, 2017

1) Bienvenue sur France Culture, dans "Coup de coeur, coup de griffe" l'émission qui vous présente les livres que vous choisissez.

2) Aujourd'hui, je vais vous présenter  le livre "Vipère au poing" d'Hervé Bazin, un roman autobiographie parut à Paris en juin 1948, édité par Bernard Grasset, pour le prix de 4€60. Pour ce qui s'y connaissent, les livres ont un code prix, par exemple LP1 ou LP7 et chaque code donne une valeur en euro par exemple LP1 c'est 1,50€. Pour Vipère au poing c'est LP6 donc 4€55. Nous nous l'avons acheté 4,60€, même si il vaut 4,55€ d'apesanteur son code. Il fait environ 181 pages pour l'édition Bernard Grasset, cela dépend bien sur de l'édition.

3) Ce livre nous parle de l'histoire de Jean Rezeau un enfant qui déteste sa mère. Son père s'appelle Jacques Rezeau, sa mère Paule Rezeau, qu'ils sont obligés d'appeler madame mère, son nom de jeune fille étant Paule Pluvignec. Leur père est petit et à une moustache. Jean Rezeau qui est le narrateur donc le personnage principe, surnommé Brasse-bouillon a deux frères, Frédie, de son vrai nom Ferdinand, surnommé Chiffre et Marcel surnommé Cropette. L'histoire se passe dans les années 1900 à Craon, qui se situe dans le Nord-Ouest de la France, dans leur boulangerie, qu'ils appellent la Belle Angerie et à Paris. L'auteur qui est Hervé Bazin, a décidé d'écrire ce livre pour nous montrer le calvaire que leur faisait subir leur mère.

4) Pour moi ce livre est un coup de coeur car il est très original même si l'histoire est assez marquante. L'intrigue est tres simple à comprendre, les 3 enfants ne veulent plus des règles que leur imposent leur mere. Ce sont des petits bourgeois, en réalité se sont des bourgeois grâce à la dot de leur mère. Le livre est simple à lire et très compréhensible car le langage est simple avec un ton plutôt dramatique. Ce livre est assez émouvant du à la triste enfance de Jean, Frédie et Marcel, qui lutteront contre leur mère pendant toute l'histoire, jusqu'au poing où ils voudront la tuer. (Malheureusement aujourd'hui certains enfants n'aiment pas leurs parents)

5) Maintenant je vais vous lire un extrait page 57 de l'édition Bernard Grasset, quand la mère a fait une crise d'épilepsie :

--- "Lire p 57, L.9 à L.20 (jusqu'à X)" ---

Jean nous fait comprendre que la mort de sa grand-mère la bouleverser, et que pour lui Dieu n'aurait pas du s'en prendre à elle mais il veut que Dieu ce rattrape en faisant mourir sa mère.

Voici un autre extrait:

--- "Lire: Née Pluvignec, je vous le rappelle, de cette riche, mais récente maison Pluvignec, elle était devenue totalement Rezeau et ne manquait pas d'allure. On m'a dit 100 fois qu'elle avait été belle. Je vous autorise à le croire." ---

Jean nous explique que seulement la famille Pluvignec est riche et que sa famille est pauvre car les Pluvignec ne leur on rien donné à part la dot de leur fille. Je vous rappelle que c'est grâce à cette dot que se sont des bourgeois.

6) Je vous conseille donc de lire ce livre, car l'histoire est captivante donc on ne s'ennui jamais ! Franchement je ne regrette pas cette lecture et je vous la conseille fortement. En France "Vipère au poing" d'Hervé Bazin est disponible sur Amazon pour 4€60 et dans les magasins Fnac pour aussi 4€60. Je vous laisse sur France culture, on se reverra lundi prochaine à 18h pile pour une nouvelle présentation de livre dans "Coup de coeur, coup de griffe".

Please reload